rachi-epris-Joel-Samoun

Les Épris(es) de Rachi

Joël Samoun, Président de la communauté juive de l’Aube.

Blog Joël Samoun, Président de la communauté juive de l’Aube.

Tous les responsables communautaires de Troyes, quelles que soient les époques, ont toujours considéré cette ville de Troyes de manière particulière. Effectivement, nous avons à la fois la chance mais aussi la lourde responsabilité de porter le nom de Rachi.
Le poids de cet héritage n’est pas simple à porter. Il dépasse, et de très loin, le rôle normal, traditionnel, d’un dirigeant communautaire d’une petite ville de province.
Une chance, car nous sommes les héritiers d’un trésor prodigieux dont la richesse dépasse l’entendement. Nous avons une légitimité géographique incontestable et chaque fois que le nom de Rachi est prononcé dans le monde, le nom de Troyes y est très directement rattaché.
Nous sommes, en quelque sorte, la communauté élue. Sans cet héritage et l’extraordinaire énergie juive qui y est associée, il y a fort à parier que nous aurions subi le sort des multiples petites
communautés qui nous entouraient jadis, comme Sens, Vitry-le-François, Auxerre, Épernay, Sézanne, Tonnerre, etc.
Rachi est encore aujourd’hui, 916 ans après son décès, le garant de la survie de notre communauté.