Actualités

Des Fresques comme traces de Rachi et sa descendance

Blog Des Fresques comme traces de Rachi et sa descendance

Les communes de Ramerupt, Dampierre et la communauté de communes Arcis-Mailly-Ramerupt (CCAMR) sont partie prenante de la « Route Médiévale Rachi en Champagne). Ce projet culturel, mémoriel et touristique, porté par l’Aube en Champagne (Comité départemental du Tourisme), intervient dans le cadre de l’itinéraire culturel européen du Patrimoine juif, dont les acteurs et les initiatives sont actuellement renouvelés.

Les passeurs de Fresques

Les élus de ces collectivités ont accueilli Dominique Sabroux et Martine Elhinger à Ramerupt. Fondée en 1999, l’association Les Passeurs de Fresques est le promoteur dans l’Aube de cette technique picturale millénaire. 

Avec le soutien de la CCAMR, les deux communes envisagent la création d’une fresque témoignant de l’histoire des communautés juives installées lç au Moyen-Âge. FGondées par des descendants de Rachi de Troyes, les écoles talmudiques de Ramerupt et Dampierre ont rayonné dans toute l’Europe depuis la Champagne comtale.
Ce serait « une première réalisation concrète dans le cadre de ce projet » note Solange Gaudy, présidente de la communauté de communes. « Cette initiative compétera au titre de la création contemporaine celles déjà lancées dans le cadre de la Route médiévale Rachi en Champagne » observe Delphine Yagüe, de l’agence CultiristiQ, chargée de l’élaboration du projet. Car s’il doit être innovant, le projet aubois doit répondre à cinq critères, notamment scientifiques, éducatifs mais également en matière de création